Le balayage à trois doigts ne fonctionne pas dans GNOME 40 ? Voici comment y remédier

GNOME 40 a apporté une nouvelle interface radicale avec une première approche horizontale. L’une des caractéristiques de cette approche est un balayage à trois doigts pour le pavé tactile.

Faites glisser trois doigts vers le haut sur le pavé tactile et affichez le menu des activités. Faites-le une fois de plus et vous aurez le menu de l’application. Déplacez les doigts vers le bas et vous sortirez du menu de l’application et de la zone d’activité.

Illustration d’un glissement de trois doigts dans GNOME

De même, déplacer trois doigts horizontalement vous déplace vers l’espace de travail suivant à votre droite (ou à gauche).

j’ai installé Fedora 34 avec GNOME 40 sur mon deuxième ordinateur portable et en l’expérimentant pendant mon temps libre. Lorsque je me suis connecté au système après quelques jours, j’ai réalisé que le balayage à trois doigts ne fonctionnait plus.

Si vous rencontrez le même problème, voici quelques méthodes pour le résoudre.

Méthode 1 : utilisez Wayland pour un balayage à trois doigts dans GNOME 40

Dans mon cas, j’étais passé à l’ancien serveur d’affichage Xorg au lieu du Wayland par défaut. Je devais le faire car aucun enregistreur d’écran ne fonctionnerait avec Wayland.

Veuillez vous assurer que vous utilisez Wayland. Pour vérifier, utilisez la commande suivante :

echo $XDG_SESSION_TYPE

S’il affiche x11, vous devrez passer à Wayland. Save votre travail et déconnectez-vous de votre système.

Sur l’écran de connexion, cliquez sur votre nom d’utilisateur. Dans le coin inférieur droit, vous verrez un symbole d’engrenage. Clique dessus. Vous devriez voir quelques options comme GNOME, GNOME Classic et GNOME sur Xorg. Allez avec GNOME qui utilise Wayland par défaut.

Basculer entre Xorg et Wayland

Après avoir sélectionné cela, entrez votre mot de passe et connectez-vous au système. Le geste des trois doigts devrait fonctionner à nouveau.

Le balayage à trois doigts ne fonctionne que dans Wayland par défaut. Il peut également être utilisé dans le serveur d’affichage X, mais cela nécessite un effort supplémentaire et je vous le montrerai dans la deuxième méthode.

Méthode 2 : Utilisation d’un geste à trois doigts avec Xorg et/ou GNOME 38 et versions ultérieures

Si, pour certaines raisons, vous devez utiliser le serveur d’affichage X (Xorg), vous pouvez toujours faire fonctionner le balayage à trois doigts avec quelques efforts supplémentaires.

Vous aurez besoin de deux choses ici :

Cela fonctionne non seulement sur GNOME 40 mais sur des versions plus anciennes comme GNOME 38 et 36.

Installer et activer Touchegg

Touchegg est un démon qui transforme les gestes que vous effectuez sur votre pavé tactile ou votre écran tactile en actions visibles sur votre bureau.

Si vous utilisez Ubuntu ou Debian, utilisez les commandes suivantes pour l’installer à partir du PPA officiel :

sudo add-apt-repository ppa:touchegg/stable
sudo apt update
sudo apt install touchegg

Si vous utilisez Fedora, Red Hat ou openSUSE, installez-le à partir du copr:

sudo dnf copr enable jose_exposito/touchegg
sudo dnf install touchegg

Les utilisateurs d’Arch et de Manjaro peuvent le trouver dans l’AUR.

Une fois installé, vous devez démarrer le démon :

sudo systemctl start touchegg

Vous devez également le faire démarrer automatiquement à chaque démarrage :

sudo systemctl enable touchegg.service

Cela fait, vous devriez aller de l’avant et installer l’extension X11 Gestures.

Installer et activer l’extension GNOME X11 Gestures

J’ai écrit en détail sur l’utilisation des extensions GNOME, je ne vais donc pas répéter les étapes ici.

Accédez à la page de l’extension et activez-la :

Extension de gnome X11 Gestures

Extension de gestes X11

Une fois que vous l’avez activé, vous pouvez tester immédiatement le balayage à trois doigts. Pas besoin de se déconnecter ou de redémarrer.

C’est ça. Profitez pleinement de GNOME 40.